5 astuces pour susciter l’intérêt et diversifier une stratégie de gamification

-
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Sommaire

Comme nous en avons déjà parlé ici en cassant 3 idées reçues à ce sujet ; la gamification a bien des bénéfices pour développer un vrai engagement corrélé à des performances d’apprentissage accrues. Interaction, réaction, action…

Voilà le motto d’une stratégie de gamification marketing réussie, cependant cette stratégie mérite d’être choyée comme n’importe quelle autre méthode d’apprentissage ou d’enrichissement des connaissances. Car si la gamification permet une meilleure mémorisation des messages par son aspect pédagogique avec une grande efficacité, en témoigne les 89 % des gens qui seraient plus enclins à devenir compétitifs d’après eLearning Industry, et que l’audience comprend et assimile mieux les valeurs de la marque, sa vision, sa mission… Une bonne stratégie de gamification se doit de ne pas dépendre du hasard.

La gamification d’un support, quel qu’il soit, vous aide à fidéliser votre audience à travers des approches plus ludiques et parfaites pour augmenter le trafic. En gamifiant vos contenus, et en créant des « rendez-vous » ou simplement des récurrences d’utilisations : vous pouvez être sûr que le trafic sera amélioré et consolidé. Découvrons 5 astuces pour proposer des contenus gamifiés engageants et adaptés.

Proposer un contenu cousu-main pour les participants

L’apprentissage par la gamification est en vogue chez un grand nombre d’acteurs, citons entre autres Google, ou le leader de la cosmétique mondiale qui utilise son serious game ”Reveal by L’Oréal“ pour dénicher ses futurs talents. 

Le but peut varier entre chercher fidéliser, transmettre du savoir, divertir dans un environnement à l’image de la marque… Alors, adapter son contenu au gré des évolutions de son offre et de son écosystème, comme TopCoach qui met continuellement à jour son catalogue de produits pour rester en phase avec les temps forts et être time-to-market, est essentiel pour maintenir un niveau d’intérêt et de curiosité élevé. Il est logiquement préférable de ne pas oublier quelle est la nature de son contenu propre et sa mission. De ce fait, il est bon de rappeler qu’il faut garder à l’esprit ce que l’on propose en tant que marque ou enseigne pour proposer des ponts logiques entre ces contenus gamifiés et ses supports traditionnels.

Evoluer et savoir s’adapter à l’audience au bon moment

Créer des contenus adaptés à la période est un facteur important pour conserver l’intérêt des apprenants. Si par exemple, un événement majeur tombe au même moment, ou même qu’une forte baisse d’activité est notable à une période donnée ; il faut analyser les besoins et la conversion pour saisir s’il est utile d’investir du temps, de l’énergie et des coûts sur ladite période. Pour les développeurs d’applications proposant des contenus gamifiés, la date et l’heure de l’envoi des notifications Push est tout un art. 

Le « timing » est primordial selon votre cible : qui cherchez-vous à toucher, et quand ? Un collaborateur pleinement disponible après les horaires classiques de travail ? Ou un groupe de collaborateurs et jeunes parents qui n’aurait de temps à allouer à ce petit plaisir que sur la pause déjeuner ? De même que ce paramètre s’analyse selon si votre collaborateur est un travailleur nomade ou sédentaire au bureau.

Développer des objectifs à la hauteur de vos joueurs

« À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire » nous rappelle la célèbre maxime du Comte dans le Cid ; c’est similaire ici avec la gamification des contenus. Il faut savoir où justement placer le curseur de la difficulté de vos quiz et autres formats de jeu. Si vous proposez un module de difficulté élevé, adressez-le aux personnes idoines, vos experts, professionnels, magiciens et autres druides qui sont aptes à avoir un résultat réconfortant. Il ne faut pas créer de frustration vis-à-vis de l’utilisateur. 

De plus, matérialiser cette difficulté et les résultats favorise l’attribution d’un sentiment de réussite et de réalisation. Par exemple : pour faire état d’une difficulté qui mettrait en péril la victoire de l’apprenant, on tente de pusher des contenus plus adaptés, quant à l’attribution des points, faites afficher des badges d’avancement par exemple. On peut également donner un nom ou une appellation inédite et spécifique à vos apprenants. Sur ces points, la différenciation est possible avec des noms créatifs et peut être en lien direct avec votre marque. 

Imaginez attribuer à vos apprenants de noms inspirants : « ha, tu es un Wikimaster à présent ? J’en suis encore au donjon de la connaissance en tant qu’Edupigone », cela n’a pas vraiment de sens, mais imaginez pouvoir faire se retrouver vos apprenants autour de la machine à café et susciter l’intérêt à gagner en grade. Restez le gardien du temps et placez une limite pour ne pas laisser le choix de l’évasion, synonyme de déconcentration. Imposer une échéance aide à captiver plutôt que d’ouvrir la porte à la procrastination.

Innover et proposer des fonctionnalités pour une expérience utilisateur enrichie

On ne lésine pas sur les nouvelles fonctionnalités. Si la gamification n’est pas au sens total un jeu vidéo, elle répond à certains paramètres similaires à ce monde. Vos concurrents redoublent d’ingéniosité pour créer des formats innovants, alors faites-en de même. Fonctionnalités, leviers d’amélioration de l’expérience utilisateur, design… tant de paramètres que vous contrôlez et dont vous pouvez modifier l’aspect au gré des demandes. C’est aussi l’ambition de créer un système dans lequel l’identité est clairement définie. 

On reconnaît rapidement votre jeu et son ambition. Offrez le choix de partager les succès de vos participants au grand public. Car oui, une belle victoire s’expose telle une coupe dans une armoire à trophées. En créant le partage par message ou sur les réseaux sociaux aussi, une superbe communication se fait d’elle-même : du earned media enrobé dans un retour d’expérience positif, car si partage du contenu il y a, validation présumée il y a également. De plus, qu’en innovant avec des quiz, des formats divers, on crée de l’intérêt tout en s’adaptant à de nouvelles technologies.

Créer de l’interaction utile pour rester à l’écoute de vos gamers

Le retour d’expérience a pour vertu de tisser un lien entre la marque et les collaborateurs, si ce lien est essentiel à la bonne croissance d’une entreprise, il est également autoalimenté par divers moyens de communications internes ou externes.

Le feedback a le pouvoir de vous relier à votre audience, tout en pouvant leur apporter des réponses à leurs éventuels doutes. Attention, l’interaction est également possible entre les mêmes participants. Imaginez faire s’affronter entre eux vos meilleurs participants les plus assidus. Communiquez sur votre « choc des Champions » pour enfin donner aux non-convertis l’envie de tenter sa chance pour devenir le meilleur.

 

La gamification possède bien des avantages pour créer de l’intérêt auprès d’une audience globale, cependant il faut analyser préalablement son audience, son envie d’évoluer dans un univers gamifié plus détendant et donc plus favorable à l’apprentissage doux. Les leviers de fidélisation sont légion même si tous les contenus gamifiés n’auront pas nécessairement la même vocation. 

Enfin, n’oublions pas une des raisons motrices de cet engagement : le divertissement, la compétition et l’écosystème cool et innovant.

Vous allez aimer lire aussi

Vos données, votre choix.

Sur nos sites et nos applications, nous recueillons à chacune de vos visites des données vous concernant. Ces données nous permettent de vous proposer les offres et services les plus pertinents pour vous, et de vous adresser, en direct ou via des partenaires, des communications et publicités personnalisées et de mesurer leur efficacité. Elles nous permettent également d’adapter le contenu de nos sites à vos préférences, de vous faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux et de réaliser des statistiques.